Les dossiers

Les dents et la santé

Un manque de soins favorise la formation de la plaque dentaire et le développement de bactéries

Ce terrain est favorable à l’apparition de caries, de maladies des gencives (comme la parodontite) et d’halitose (mauvaise haleine). Lorsqu’elles ne sont pas éliminées, les bactéries passent dans la gorge. Par inhalation, ces pathogènes atteignent les poumons et peuvent engendrer une affection respiratoire. Ou aggraver une maladie pulmonaire déjà diagnostiquée.

 

Plus grave, une hygiène bucco-dentaire insuffisante augmente le risque de cancer des voies aériennes supérieures

Pour le prouver, des chercheurs de l’Université dentaire de Glasgow ont suivi 2 000 patients à travers 9 pays européens. Résultat, les volontaires « ne se lavant pas régulièrement les dents étaient plus exposés aux cancers de la gorge et de la bouche ». Des maux de tête, des sinusites, des troubles digestifs et des douleurs oculaires touchent aussi de nombreux patients peu scrupuleux sur leur hygiène bucco-dentaire.

 

Ne l’oublions pas, les dents sont innervées

Par la racine, les dents communiquent directement avec la circulation sanguine générale. C’est ainsi que des germes peuvent réussir à franchir la barrière et parvenir dans les organes, comme le cœur.

C’est pourquoi l’endocardite infectieuse ou maladie d’Osler, peut être associée à une « porte d’entrée » dentaire. C’est une maladie extrêmement grave qui peut entraîner la destruction des valves cardiaques par des colonies de bactéries, et dont le traitement doit être entrepris d’urgence.

Suivez nous

Suivez nous

facebook twitter