Les dossiers

Les horaires décalés

Décalage horaire et médicaments

Vous suivez un traitement contre une maladie chronique ou recourrez à une contraception orale ?

Si vous devez effectuer un voyage lointain, sortez votre calculette pour adapter la prise en fonction du décalage horaire.

Vous avez l’habitude de prendre un médicament au dîner à 20h ? A l’étranger, vous pouvez conserver cette habitude. Si le décalage est important (à partir de 5-6 heures), veillez à habituer votre organisme en douceur. Vous éviterez ainsi des prises trop éloignées ou trop rapprochées. L’enjeu étant de décaler progressivement de 2 heures l’administration du traitement jusqu’à rattraper l’horaire de prise.

Exemples :

- Vous partez à New York, où il est donc 14h lorsque vous avalez le médicament à 20h en France ? Une fois sur place, prenez-le à 16h le premier jour, puis 18h le second, jusqu’à rattraper l’horaire de prise (20h), le troisième.
- Vous vous rendez à Shanghai (Chine) ? Il est donc 4h du matin lorsque vous prenez votre traitement à 20h en France. Le premier jour sur place, l’idéal serait d’y recourir à 2h, puis minuit le second et ainsi de suite jusqu’à 20h.

 

Pour la pilule contraceptive

Sachez déjà qu’elle autorise un retard pouvant aller de 8 à 12 heures à partir de l'heure traditionnelle d'ingestion. Par ailleurs, sa prise nécessite une éventuelle adaptation seulement si vous voyagez vers l’ouest.

Dans le cadre d’un décalage horaire de minimum 6 à 7 heures, vous devez prendre une pilule supplémentaire environ 12 à 15 heures après celle administrée avant votre départ. La prochaine doit être avalée à l’heure habituelle, sur le lieu de séjour.

Exemple :

 - Vous prenez votre pilule tous les soirs à 20h en France. Le jour du départ, la suivante sera donc prise 12 heures après (8h du matin heure française ou 2h à New York) puis la suivante à 20h à New York.

 

Sinon, vous pouvez aussi ne rien changer et conserver la même heure qu’en France.

Par exemple, si vous la prenez à 22h le soir, vous devez y recourir à 16h à New York. Ou à 13h à San Francisco. Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou votre gynécologue avant de partir. Il peut exister des cas particuliers selon les types de pilule.

 

Source : CHRU de Lille

©Destination Santé

 

Suivez nous

Suivez nous

facebook twitter