La BD Max et Houston

BD

BD informatives

Conseils

Utilisez l'application Géoclair pour trouver les opticiens du réseau

Face à l’augmentation croissante des frais de santé, la Mutuelle Air France a opté pour la mise en place d’un réseau de soins pour permettre à ses adhérents de se soigner à des coûts maîtrisés.

 
Les avantages tarifaires pour l'optique (par rapport aux prix du marché) :
  • Jusqu’à -40 % sur toutes les gammes de verres et de traitements Essilor, Carl Zeiss ou Seiko.

  • -15 % sur la monture au choix et sur tous les autres produits du magasin.

  • Il existe aussi l’Offreclair : une gamme économique sur des verres de marque.

  • Tarifs négociés sur les lentilles.

 
Avantages +
  • Garantie casse sans franchise valable 2 ans.

  • Garantie « satisfait ou échangé » valable 3 mois.

  • Un bilan visuel systématique inclus en cas de renouvellement.

  • Un engagement sur la 2ème paire de qualité à prix négociés.

 
Tiers payant

 

 

Conseils

Parlez à votre pharmacien et écoutez ses recommandation

Lisez toujours la notice et conservez-la car elle contient des informations précieuses.

Les médicaments ne se prennent pas à la légère

 

  • La plupart des médicaments ont des effets bénéfiques. Néanmoins, ils peuvent aussi présenter des effets indésirables provenant du médicament lui-même, d’une erreur de prise (surdosage), de son association avec un autre médicament ou de son incompatibilité avec l’état de santé du malade.
  • Un médicament a des indications précises, il ne doit être utilisé que dans des cas bien spécifiques.
  • Des médicaments peuvent être contre-indiqués pour les femmes enceintes notamment, ou les personnes atteintes de certaines affections. Parfois, l’emploi de médicaments est incompatible avec d’autres et risque de provoquer des mélanges toxiques. Il s’agit alors d’interactions.
Des conseils toujours utiles

 

  • Parlez à votre pharmacien et écoutez ses recommandations : il connaît bien les médicaments.
  • Lisez toujours la notice jointe au médicament. Et conservez-la. Elle contient des informations précieuses.
  • Ne reprenez pas un médicament qui vous a été prescrit à une autre occasion et ne le donnez pas à une autre personne, même si les symptômes semblent similaires.
  • Parlez de tous vos traitements aux médecins que vous consultez, y compris ceux prescrits par d’autres ou que vous prenez en automédication, sans oublier les traitements externes (pommades, crèmes...).
  • En cas de persistance des symptômes, consultez toujours votre médecin.
Conseils

Au moins l'équivalent de 30 minutes d'activité physique par jour, protège votre santé

Bouger, c'est la santé

« Bouger », au même titre que « bien manger », est un facteur important pour protéger sa santé et sa qualité de vie. Tous les experts le confirment, l’activité physique est un élément déterminant en matière de santé, mais aussi pour la qualité de vie et le bien-être psychologique.

Or, notre mode de vie actuel fait que nous sommes de plus en plus sédentaires et avons moins l’opportunité d’être actif physiquement. Bouger, cela signifie lutter contre la sédentarité, mais pas forcément en faisant du sport de haut niveau ! Il s’agit simplement d’intégrer une activité physique dans notre vie quotidienne.

 

L'importance de la fréquence

 

Même si le repère est de 30 minutes par jour, rien ne vous oblige à les effectuer d’affilée. Vous pouvez très bien fractionner vos activités physiques en 2 séances de 15 minutes chacune, voire 3 séances de 10 minutes.

La régularité est importante dans la pratique d’une activité physique : l’idéal est d’en faire tous les jours. Vous pouvez également compléter vos 30 minutes d’activité quotidienne par une activité plus soutenue le week-end.

Conseils

Evitez le soleil entre 12h et 16h

Adaptez également votre protection suivant votre type de peau

Attention aux personnes fragiles, évitez d'exposer les nourrissons

Sans protection, il suffit en moyenne de 15 minutes d'exposition pour voir apparaître des brûlures superficielles du derme à la rougeur caractéristique. Pour les calmer : douche fraîche, crème hydratante et réparatrice. En cas de brûlures graves, la peau cloque et pèle, consultez rapidement.

 

Au soleil, adoptez la bonne attitude !
  • Ne pas s'exposer entre 12 et 16 heures, heure légale d'été en France métropolitaine
  • Les premiers jours, s'exposer progressivement en se protégeant avec une crème à indice (IP ou FPS) adapté au profil de votre peau
  • Porter des lunettes de soleil dont les verres filtrent les UVA et UVB au norme de protection : CE3 minimum.
  • Porter des vêtements couvrants sous oublier un couvre-chef : bob, casquette, chapeau ...
  • Boire de l'eau fréquemment : 1,5 litre par jour minimum, voire plus en cas de forte chaleur
  • Se protéger quelles que soient vos activités à l'extérieur : jardinage, promenades, sports de plein air ...

 

Pour plus d'informations, consultez notre dossier " Le soleil".

Conseils

Éviter de s'exposer trop souvent à des volumes de plus de 80dB.

A défaut utiliser des bouchons d'oreilles en mousse.

Qu'est-ce que les acouphènes ?

Les acouphènes sont des bruits « parasites » qu'une personne entend sans que ceux-ci existent réellement dans une oreille ou dans les deux : sifflements, bourdonnements, cliquetis ...

Ils peuvent être temporaire (après une exposition à une musique très forte) et se résorber généralement sans intervention ou chroniques (persistant et extrêmement gênants).

Les causes sont multiples mais les plus fréquentes sont la perte d'audition attribuable au vieillissement et une exposition excessive au bruit.

 

La Prévention des acouphènes
  • Éviter de s'exposer trop souvent à des volumes sonores trop élevés (plus de 80dB). A défaut utiliser des bouchons d'oreilles en mousse. Il est possible d'utiliser des bouchons avec filtre, moulés ou non.
  • Une protection auditive (casque ou bouchons de mousse) doit être utilisée lorsqu'on se sert d'un outil électrique bruyant en particulier dans un lieu clos, comme une cave.

 

Il suffit de quelques minutes à un niveau sonore trop élevé pour abîmer les cellules ciliées de l'oreille interne et provoquer un acouphène définitif.
Conseils

Utilisez les lecteurs mp3 moins d'une heure à un volume juste au-dessus du volume moyen

Adoptez plutôt un casque recouvrant les oreilles

Qu'est-ce que les acouphènes ?

Les acouphènes sont des bruits « parasites » qu'une personne entend sans que ceux-ci existent réellement dans une oreille ou dans les deux : sifflements, bourdonnements, cliquetis ...

Ils peuvent être temporaire (après une exposition à une musique très forte) et se résorber généralement sans intervention ouchroniques (persistant et extrêmement gênants).

Les causes sont multiples mais les plus fréquentes sont la perte d'audition attribuable au vieillissement et une exposition excessive au bruit.

La Prévention des acouphènes
  • Éviter de s'exposer trop souvent à des volumes sonores trop élevés (plus de 80dB).A défaut utiliser des bouchons d'oreilles en mousse. Il est possible d'utiliser des bouchons avec filtre, moulés ou non.
  • Une protection auditive (casque ou bouchons de mousse) doit être utilisée lorsqu'on se sert d'un outil électrique bruyant en particulier dans un lieu clos, comme une cave.
Il suffit de quelques minutes à un niveau sonore trop élevé pour abîmer les cellules ciliées de l'oreille interne et provoquer un acouphène définitif.
Conseils

Les mains sont le 1er vecteur de propagation des infections virales et bactériennes.

Afin de limiter les risques de contamination, il est recommandé de :

  • Se laver les mains plusieurs fois par jours pendant 30 secondes et de manière rigoureuse
  • Se couvrir le nez et la bouche lorsque l'on éternue avec un mouchoir à usage unique
  • Nettoyer régulièrement les objets de la maison ( télécommande, téléphone, poignées de porte...)
  • Aérer fréquemment la maison
Conseils

La vaccination est un moyen de se protéger soi-même et également de protéger les autres

  • La vaccination contre les hépatites n'est pas obligatoire mais fortement conseillée
  • Pour les voyages aux destinations "exotiques", vérifiez bien d'être à jour de vos vaccins et prenez vos précautions à l'avance pour effectuer les vaccins nécessaires aux pays
Conseils

La seule façon de savoir si l’on est infecté par le VIH est de faire une analyse de sang.

Le préservatif (masculin ou féminin) est un moyen de contraception.

Il est également le moyen plus efficace de protection contre le VIH et certaines Infections Sexuellement Transmissibles (IST).

Quelques chiffres (en 2011)
  • 6100 personnes ont découvert leur séroposivité
  • 150 000 personnes sont porteuses du VIH dont  50 000 sans le savoir ou sans suivi médical
  • 60 % des nouvelles découvertes ont été contaminées par rapports hétérosexuel
Pourquoi faire un test de dépistage ?
  • Vous n’avez jamais fait le test
  • Vous voulez savoir si vous êtes infectés par le VIH
  •  Vous avez pris un risque
  • Vous désirez avoir une relation stable avec votre partenaire et ne plus mettre de préservatifs
Pour toutes questions, appelez Sida Info Service au 0 800 840 840
(24h/24, 7j/7, appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe)
Conseils

Dînez léger, au moins deux heures avant le coucher.

Si vous ne trouvez pas le sommeil, ne vous obstinez pas dans votre lit.

Levez-vous et occupez-vous jusqu’à ce que l’envie de dormir se manifeste.

On a tous nos petits remèdes et nos petites habitudes pour s’aider à trouver le sommeil. Sans être prouvées scientifiquement, on a constaté que certaines semblaient efficaces. Mais, à chacun sa méthode : vous ne croyez qu’à la verveine, alors que votre cousine ne jure que par le tilleul !

À vous de piocher dans cette liste, les idées qui vous conduiront le mieux dans les bras de Morphée.

 

  • Prendre une douche ou un bain chaud
  • Boire une tisane de tilleul ou de verveine ou encore d’aubépine, de passiflore, de valériane, de camomille ou de fleur d’oranger (à condition de ne pas être sujet à des troubles urinaires qui risqueraient de vous réveiller pendant la nuit)
  • Boire du lait chaud ou un miel-citron
  • Faire des exercices de relaxation, de respiration, de yoga
  • Écouter de la musique classique
  • Écouter des bruits de la nature : ruisseau, chants d’oiseaux, de cigale...
  • Se masser ou se faire masser les pieds, la nuque, le dos...
  • Faire le vide dans sa tête : laissez vos impôts, votre patron et tous vos soucis ou vos préoccupations à la porte de votre chambre
  • Parfumer son oreiller avec quelques fleurs de lavande ou quelques gouttes d’huile essentielle
Conseils

Quel que soit votre âge, quel que soit votre passé de fumeur, il est toujours préférable d’arrêter de fumer.

Votre médecin généraliste, un tabacologue ou un centre desevrage tabagique peuvent vous aider.

La cigarette : un cocktail toxique
La nicotine, responsable de la dépendance

C’est cette drogue, présente dans les feuilles de tabac, qui entraîne la dépendance. Celle-ci se manifeste sous deux formes : dépendance physique expliquant les symptômes de manque à l’arrêt, et dépendance psychique liée à l’habitude et aux sensations ressenties en fumant.

Les goudrons, principaux responsables des cancers

Les goudrons forment un mélange complexe qui se crée à la combustion du tabac. Il comprend de très nombreuses substances, dont la plupart sont cancérigènes. C’est le cas, par exemple, des hydrocarbures tels que le benzène.

L’ammoniac et les additifs, poisons cachés

Les industriels ajoutent diverses substances à leurs cigarettes.

Souvent, ces produits se révèlent dangereux. Ainsi, l’ammoniac, utilisé pour augmenter la dépendance en favorisant l’absorption de la nicotine, est un poison pour l’organisme.

La fumée : une usine chimique

La combustion de la cigarette génère de nombreux composés toxiques : la fumée contient 4 000 substances, dont plus de 40 sont cancérigènes. Parmi elles, des gaz toxiques (comme le monoxyde de carbone) et des métaux lourds (mercure, plomb).

Conseils

Lavez-vous les dents 2 à 3 fois par jour pendant 3 minutes

Allez chez le dentiste tous les ans

Brossage

Après chaque repas et avant le coucher, le brossage vertical élimine la plaque bactérienne. Il faut s’y tenir strictement : 2 à 3 minutes, avec application.

 

Au moins une visite par an chez le dentiste

Seul un dentiste peut identifier une carie avant qu’elle ne devienne visible et douloureuse. Il pourra également vous proposer le comblement des sillons dentaires, une technique efficace de prévention des caries. Les visites de contrôle permettent de maintenir une bonne santé bucco-dentaire... Et elles doivent démarrer tôt, dès l’âge de 6 ans !

 

M’T dents

L’Assurance maladie a d’ailleurs lancé le programme M’T dents : vous avez un enfant âgé de 6, 9, 12, 15 ou 18 ans ?
Vous recevrez, un mois avant son anniversaire, un courrier l’invitant à se rendre chez le dentiste conventionné de votre choix pour un examen de prévention gratuit.

 

Le fluor

Chez les enfants, le fluor aide à la fixation de l’émail. Il reste utile tout au long de la vie : reminéralisation de la surface des dents, ralentissement de la formation de la plaque dentaire.
L’eau apporte habituellement la dose de fluor nécessaire.

 

Éviter le grignotage de sucreries

Le sucre favorise l’installation de la plaque dentaire.
Transformé en acide par les bactéries, il provoque une déminéralisation de l’émail, ouvrant la voie à la carie.

Conseils

Restez vigilant sur la place occupée par le jeu

Fixez vous des limites

Evaluer les situations qui vous poussent à perdre le contrôle

Jouer est en général un loisir, une passion, une source d’excitation ou de détente.

Du jeu récréatif au jeu excessif

Restez-vous maître de votre rythme et de votre durée de jeu ?

Si vous passez de plus en plus de temps à jouer et que vous n’arrivez pas à vous arrêter quand vous le pensez nécessaire, il est possible que vous n’ayez plus entièrement la main sur votre pratique de jeu.

Votre comportement et vos relations avec vos proches ont-ils changé depuis que vous jouez ?

Une pratique de jeu devient aussi problématique à partir du moment où elle modifie le comportement et les relations avec les proches.

 

Le jeu peut rester ou redevenir une activité récréative.

Avoir une pratique de jeu sous contrôle suppose d’être en mesure de se fixer des limites réalisables qui prennent en compte sa personnalité, la place et la fonction qu’occupe le jeu dans sa vie.

Conseils

Restez vigilant sur la place occupée par le jeu

Fixez vous des limites

Evaluer les situations qui vous poussent à perdre le contrôle

Jouer est en général un loisir, une passion, une source d’excitation ou de détente.

Du jeu récréatif au jeu excessif

Restez-vous maître de votre rythme et de votre durée de jeu ?

Si vous passez de plus en plus de temps à jouer et que vous n’arrivez pas à vous arrêter quand vous le pensez nécessaire, il est possible que vous n’ayez plus entièrement la main sur votre pratique de jeu.

Votre comportement et vos relations avec vos proches ont-ils changé depuis que vous jouez ?

Une pratique de jeu devient aussi problématique à partir du moment où elle modifie le comportement et les relations avec les proches.

 

Le jeu peut rester ou redevenir une activité récréative.

Avoir une pratique de jeu sous contrôle suppose d’être en mesure de se fixer des limites réalisables qui prennent en compte sa personnalité, la place et la fonction qu’occupe le jeu dans sa vie.

Suivez nous

Suivez nous

facebook twitter