Les dossiers

Prévention des chutes

Les chutes

Les chutes ne sont pas liées à une cause précises mais plutôt à une combinaison de facteurs :
  • Le vieillissement : la force musculaire diminue avec l'âge même si les personnes âgées ne s'en rendent pas toujours compte. Elles continuent à effectuer des gestes qu'elles ne sont plus capable de faire faute de manque de force. Or un grand nombre de situations de la vie courante nécessitent une force musculaire : marcher, se lever, s'asseoir ...
  • Les troubles visuels : attention aux petits obstacles qui peuvent causer de grandes chutes. Veillez à bien éclairer toutes vos pièces.
  • L'environnement : 1 fois sur 2, une personne chute parce qu'elle a trébuché, parce qu'elle a glissé, parce qu'elle a été bousculé ou parce qu'elle a rencontré un obstacle.
  • Les malaises : une perte de connaissance occasionne souvent une chute.

 

Une chute peut avoir des conséquences physiques, psychologiques et sociales :

 

  • De multiples fractures (col du fémur, col de l'humérus, poignet, côtes, vertèbres, chevilles), des plaies contusions et hématomes.
  • Impact psychologique : il est souvent majeur. La peur de tomber existe chez de nombreuses personnes âgées, avant même toute chute. Cette peur est plus fréquente encore chez celles qui présentent des troubles de la marche accompagnés ou non de sensation d'instabilité. La chute entraîne souvent perte de confiance en soi et angoisse.

Plus la personne est restée longtemps au sol, plus ce sentiment est important. Cela  peut entraîner une désadaptation posturale car elle met tout son poids du corps sur les talons et favoriser une nouvelle chute.

Il est important de poser des questions très précises sur le moment de la chute pour en déterminer les raisons : meuble touché en dernier avant la chute, lieu, partie du corps qui a heurté le sol en premier, objet provoquant la chute.

Tout doit être mis en œuvre pour comprendre pourquoi le sujet est tombé, faute de quoi rien ne pourra être fait en matière de prévention.

Une chute est une fréquence raison d'entrée en institution. Il n'est souvent pas nécessaire d'en arriver là mais de tout simplement mieux organiser sa maison.

Il faut donc observer la personne âgée en essayant de déterminer comment elle se met en danger.

 

Apprendre à se relever en cas de chute

Après une chute qui n'a pas occasionné de blessure grave, rester à terre jusqu'à l'arrivée des secours n'est pas très agréable. C'est pourtant ce qui arrive à certaines personnes car elles ne savent pas comment faire pour se remettre debout. Voici quelques conseils. N'hésitez pas à vous entraîner, de préférence en présence d'une autre personne.

  • Mettez-vous sur le dos puis basculez sur le côté en ramenant le bras opposé
  • En appui latéral, ramenez une jambe vers le haut
  • Relevez-vous en prenant appui sur les 2 coudes et sur le genou
  • Mettez-vous à quatre pattes
  • Prenez appui (sur une chaise par exemple) pour vous relever

Suivez nous

Suivez nous

facebook twitter