Les dossiers

Les horaires décalés

Le saviez-vous ?

Le travail en horaires décalés concerne environ 20% de la population active. Il correspond à une organisation du travail où plusieurs équipes se succèdent à un même poste de travail par rotations successives. Il est à rapprocher par ses conséquences au travail de nuit fixe.

Le saviez-vous ?

- Le sommeil représente plus d'un tiers de notre vie. A l'âge adulte, nous avons en moyenne besoin de 7h30 de sommeil pour être en forme le lendemain.

- En général, la somnolence est en cause dans 20 à 30% des accidents de la route. La baisse de la vigilance entraîne aussi de nombreux accidents.

- Environ 20% des français travaillent en horaires décalés. Cela concerne 5 à 6 millions de personnes.

- Les travailleurs en horaires décalés se plaignent de troubles du sommeil et de l'éveil. Ils sont 60% à souffrir d'insomnie. En moyenne, le travailleur de nuit dort 1 heure de moins que la normale.

- Attention aux « grignotages » intempestifs. Lors du poste de nuit ou du matin, les salariés ont tendance à prendre une collation qui correspond à 20% de leurs besoins en apports alimentaires journaliers. Le risque ? Surajouter cet apport à son besoin total de la journée.

- Baisse de vigilance. Ne pas dormir pendant 24 heures diminue grandement la vigilance et les réflexes. Ils deviennent aussi faibles que si vous aviez l'équivalent d'1g/l d'alcool dans le sang.

Suivez nous

Suivez nous

facebook twitter