Les dossiers

La mémoire

Recommandations et hygiène de vie

Pour une bonne mémoire, il faut que le cerveau, donc le corps se porte bien. Il est donc nécessaire d'en prendre soin.

  • Faire du sport (marche, gym douce, yoga...) améliore l'activité cardiaque et donc la circulation du sang dans le corps et le cerveau, d'où une meilleure connexion entre les neurones.
  • Offrir des moments de détente et de bien-être au cerveau. Il ne faut pas non plus sur-stimuler en multipliant les activités. Le cerveau a aussi besoin de repos, et il se détend lorsqu'il est en réceptivité sensorielle. En effet, lorsque l'on accueille ses perceptions (les bruits, les odeurs, les sensations de l'eau ou du vent sur la peau, les saveurs, les belles vues...), on ne pense pas ! Profitez là encore de la vie quotidienne pour accueillir des sensations agréables et les ressentir pleinement. La méditation et la relaxation peuvent vous aider, elles permettent d'enregistrer les informations positives.
  • Avoir une bonne hygiène alimentaire. La base est de maintenir une alimentation variée et équilibrée. Le cerveau n'a pas besoin d'aliments spécifiques comme le préconisent certains effets de mode.
  • Favoriser un bon sommeil. 
  • Les 10 conseils pour bien dormir:
    • Gardez le même rythme de sommeil d'un jour à l'autre. Respectez aussi les rituels du sommeil.
    • Dormez dans des conditions optimales: une chambre bien aérée avec une température de 18-19°C, un lit et des vêtements de nuit confortables.
    • Passez aux toilettes avant de vous coucher.
    • Evitez les bruits et le tapage nocturne gênants, ainsi que la lumière vive la nuit. Une veilleuse peut être utile.
    • Ne vous mettez au lit que pour dormir, ne vous couchez pas trop tôt.
    • Evitez les longues siestes autant que possible. Une sieste qui se prolonge empêche de s'endormir le soir.
    • Evitez les repas copieux avant le coucher, mais aussi la faim.
    • Ne prenez pas d'excitants dans les heures qui précèdent le coucher (café, thé, alcool).
    • Assurez une exposition suffisante à la lumière du jour: faites chaque jour un petit tour, effectuez suffisamment d'exercice physique au cours de la journée.
    • Evitez les somnifères au maximum
  • Prendre soin de sa vue et de son audition. Il est difficile de mémoriser des informations si elles ne sont pas déjà bien perçues avec clarté. N'hésitez pas à prendre le temps nécessaire pour bien voir, ou à faire répéter votre interlocuteur. Changez régulièrement vos lunettes. Faites évaluer les possibilités d'appareillage de votre audition si nécessaire.
  • Lutter contre la « paresse » intellectuelle, retrouver l'envie et le plaisir de faire travailler notre cerveau, notamment par les jeux, mais aussi dans le quotidien : par exemple, continuez à cuisiner même si vous êtes seul.
  • Avoir des stratégies pour mieux mémoriser. Nous avons tous des préférences, des habitudes, des facilités différentes. Chacun a son moyen mémotechnique, une façon d'apprendre différente (plutôt visuelle ou auditive...). Bien connaître comment on fonctionne est un atout pour aider sa mémoire.

 

A savoir :

  • Ne pas hésiter à prendre des notes. Il est faux de croire que la prise de notes soulage la mémoire et la fait moins travailler. Au contraire, le fait d'écrire va renforcer la mise en mémoire des informations.
  • Séparer les actions, les réaliser une par une.
  • Essayer de fixer son attention sur l'activité en cours.

Suivez nous

Suivez nous

facebook twitter