Seniors, Réflexes pour une vie à pleines dents longtemps

Conseils Santé | Dentaire

Si de bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire permettent de conserver une bonne santé bucco-dentaire toute la vie, le risque de souffrir de certaines pathologies s’accroît cependant avec l’âge. Pour croquer la vie à pleines dents longtemps, voici quelques conseils pour adopter les bons réflexes après 60 ans :

Seniors, Réflexes pour une vie à pleine dents longtemps

Conserver une alimentation équilibrée 

3 à 4 repas par jour, en évitant les grignotages et les aliments mous et/ou sucrés qui favorisent l’apparition des caries et affaiblissent le pouvoir de mastication. L’eau et les fruits secs sont des alliés. 

Renforcer le temps du brossage 

  • 2 fois par jour pendant 2 minutes au minimum (le matin après le petit-déjeuner et le soir avant le coucher) avec une brosse à dents souple, à petite tête pour atteindre facilement les dents du fond et un dentifrice fluoré pour reminéraliser l’émail des dents plus fragile.
  • Brosser chaque dent de la gencive vers le haut de la dent, sur les faces intérieures (vers la langue) et l’extérieur (vers la joue) bouche entrouverte pour brosser la mâchoire du haut et du bas séparément.
Il est important de passer au moins tous les soirs dans chaque espace interdentaire une brossette dont la taille sera adaptée à votre anatomie (sur conseils de votre dentiste) à changer en moyenne tous les 15 jours. Elle permet de déloger la plaque dentaire et les bactéries qui, si elles s’installent, peuvent entraîner une inflammation des gencives. 

Rester vigilant sur les risques associés à l’âge 

  • Sécheresse buccale : La salive joue un rôle très important dans la protection des dents grâce à son pouvoir tampon. Or, avec le temps ou à cause de la prise de certains médicaments, sa quantité ou sa qualité peuvent diminuer. Si c’est le cas, parlez-en à votre médecin ou votre dentiste et en attendant leurs conseils, il est bon de boire très régulièrement des petites quantités d’eau, sucer des pastilles sans sucre ou croquer des fruits secs. 
  • Parodontite : L’inflammation superficielle de la gencive qui est au départ une gingivite se manifeste par un gonflement et un léger saignement de la gencive. Elle peut progresser et devenir chronique. Les bactéries s’installent de plus en plus profondément le long des racines en formant du tartre très agressif et entraînent une destruction de la gencive et de l’os pouvant aller jusqu’à la perte de la dent. C’est la parodontite. L’âge est un facteur de risque au même titre que le tabac.
  • Aggravation de pathologies existantes à cause d’une mauvaise santé bucco-dentaire : Les pathologies dentaires peuvent avoir des répercussions sur l’ensemble de l’organisme. En effet, elles sont souvent causées par le développement de bactéries pathogènes qui peuvent migrer dans différents organes. Une carie non soignée ou une parodontite non stabilisée augmente le risque de développer ou aggraver des problèmes pulmonaires (embolie…), cardio-vasculaires (endocardite, Accident Vasculaire Cérébral…) ou métaboliques (diabète). 

Consulter régulièrement son dentiste 

Mieux vaut prévenir que guérir. Consulter avant d’avoir mal, au moins une fois par an, est important pour :

  • Vérifier que la technique de brossage et le matériel, notamment les brossettes interdentaires, sont toujours adaptés. Pensez à prendre votre matériel lors de la consultation de contrôle chez votre dentiste. 
  • Dépister les caries débutantes avant qu’elles ne soient douloureuses et risquent de nécessiter un traitement long et/ ou coûteux. 
  • Effectuer un détartrage si la plaque dentaire s’est minéralisée en tartre à la surface des dents avant qu’elle ne pénètre plus profondément entre la gencive et la dent et favorise le développement d’une parodontite et la mobilité de vos dents. 
  • Evaluer si votre salive joue son rôle protecteur et obtenir des conseils le cas échéant.
  • Obtenir des conseils adaptés à votre état de santé et aux risques associés à d’autres pathologies générales. 
Si une ou plusieurs dents viennent à tomber ou être extraites, il est important, dans la plupart des cas, de les remplacer par une prothèse fixe (bridge ou implant) ou une prothèse mobile (appareil dentaire) pour éviter de fragiliser les autres dents et rentrer dans un cercle vicieux. La perte de plusieurs dents peut entrainer une perte du pouvoir de mastication et nuire aux relations sociales, le risque de dénutrition et de désocialisation est considérable. 
En plus de cette consultation de prévention, ayez le réflexe de consulter si une gêne, un gonflement ou un saignement persiste plus de 7 jours malgré un brossage minutieux. Ces symptômes peuvent être le signe d’une carie, d’une parodontite ou de lésions buccales bénignes voire de cancers buccaux. 

Sources

  • > Auteur : Dr Alice Baras, chirurgien-dentiste