Les règles d’or pour une bonne santé bucco-dentaire

Conseils Santé | Dentaire

Une bonne hygiène bucco-dentaire est indispensable à une bonne santé !

Les règles d’or pour une bonne santé bucco-dentaire

Un brossage efficace et régulier 

La bonne fréquence : Il est recommandé de se brosser les dents au moins 2 fois par jour pendant 2 minutes. L’idéal étant après le petit-déjeuner et juste avant le coucher.

La bonne méthode : Bouche entrouverte, brosser d’abord les dents du bas puis les dents du haut, commencer par les dents du fond d’un côté de la bouche, en progressant dent après dent pour rejoindre le fond de l’autre côté. 

L’efficacité du brossage est due principalement à l’action mécanique. Ainsi, il faut brosser les 4 faces de chaque dent : la face du dessus, la face située vers la joue, la face située vers la langue, de la gencive vers le bord de la dent, sans oublier de nettoyer les faces situées entre les dents. 

Le matériel adapté 

  • Une brosse à dents souple - électrique ou manuelle - la tête doit être assez petite pour atteindre toutes les dents. La changer dès que les poils sont ébouriffés.
  • Du fil dentaire ou, si les espaces entre les dents sont plus larges, des brossettes interdentaires : leur utilisation complète le brossage des faces dentaires qui sont inaccessibles à la brosse à dents. 
  • Un dentifrice à la composition simple et adaptée à votre profil dentaire. 

La bonne méthode 

Bouche entrouverte, brosser d’abord les dents du bas puis les dents du haut, commencer par les dents du fond d’un côté de la bouche, en progressant dent après dent pour rejoindre le fond de l’autre côté. Et finir par passer le fil ou les brossettes dans chaque espace interdentaire

L’objectif du brossage, au-delà d’avoir une haleine fraîche et un sourire agréable, est d’éliminer la plaque dentaire avant qu’elle ne se minéralise.

Cette plaque, composée des restes alimentaires et des bactéries naturellement présentes en bouche, est la cause principale :

  • Des caries : Car c’est la plaque qui contient les bactéries et les sucres responsables des attaques acides qui entraînent une déminéralisation de l’émail, jusqu’à la formation d’une carie.
  • De l’inflammation des gencives (gingivite, parodontite) : Car, si la plaque dentaire n’est pas désorganisée, sous l’action de la salive, elle se minéralise et forme en quelques heures du tartre qui contient des bactéries agressives pour la gencive et l’os entourant la dent.

Une alimentation variée et équilibrée 

Les aliments bons pour la santé bucco-dentaire sont les mêmes que les aliments bons pour la santé en général.

Les ennemis sont le grignotage, les aliments mous et sucrés, toutes les autres boissons que l’eau pure, particulièrement si elles sont sucrées ou acides (même « lights »). 

Pour un en-cas, les aliments protecteurs sont les aliments pas ou peu sucrés plutôt durs comme les fruits secs. La mastication prolongée va permettre d’activer la production de salive garante de la protection des dents. 

Des visites régulières chez le dentiste 

Il est recommandé d’effectuer une visite au moins une fois par an. Ceci afin de vérifier plusieurs points : 

Si la technique et le matériel de brossage sont adaptés. Ramener votre matériel lors de la visite de contrôle permettra au dentiste de valider ou non les habitudes et vous conseiller le cas échéant. 

Si le dentiste constate la présence de tartre, il procédera à un détartrage. Il est en effet important de ne pas laisser celui-ci s’accumuler. Plus il est installé, plus les bactéries qui le composent sont agressives et peuvent causer une inflammation de la gencive allant de la gingivite à la parodontite ou « déchaussement » des dents.

Un dépistage régulier permet de détecter les caries ou les problèmes buccaux en général avant qu’il ne soient douloureux ou irréversibles. Plus tôt le dentiste intervient, moins le traitement est complexe. 

Et les erreurs à éviter : 

  • Utiliser un dentifrice blanchissant. Les allégations attirantes sur les emballages des produits cosmétiques sont un simple message marketing. Les dentifrices blanchissants sont souvent trop agressifs et peuvent entraîner une fragilisation des dents et des sensibilités très douloureuses, tout comme les dentifrices au charbon ou l’usage quotidien de bicarbonate de soude. Pour éclaircir les dents, il faut d’abord connaître les raisons des colorations et les éliminer si possible en suivant les conseils de votre dentiste. 
  • Arrêter de brosser en cas de saignement. Au contraire, le saignement des gencives est souvent le signe qu’il y a une inflammation causée par des bactéries, que l’on appelle gingivite. Si la gingivite n’est pas traitée, elle peut évoluer en parodontite. Les dents bougent, se déchaussent pouvant aller jusqu’à la perte des dents. Donc si mes gencives saignent, je brosse ma gencive minutieusement et si le problème persiste, je consulte rapidement mon chirurgien-dentiste.
  • Attendre d’avoir mal pour consulter. Ressentir une douleur au chaud ou froid, en mangeant ou en buvant, signifie souvent que la carie est déjà profonde. Une carie débutante, quand elle n’intéresse que l’émail dentaire n’est pas douloureuse. A ce stade, seul le dentiste peut la détecter et la traiter, parfois une simple surveillance et une bonne observation des conseils d’alimentation et brossage peuvent suffire. Il est donc indispensable et bon pour votre santé de consulter régulièrement votre praticien, au moins une fois par an.

Sources

  • > Auteur : Dr Alice Baras, chirurgien-dentiste