Du lien entre santé buccale et santé générale

Conseils Santé | Dentaire

Prendre soin de ses dents et ses gencives est important pour garder le plus longtemps possible une bonne qualité de vie : sourire à pleines dents, parler correctement, s’alimenter avec plaisir et bien sûr éviter les douleurs.

Du lien entre santé buccale et santé générale

C’est également important pour rester en bonne santé générale. En effet, la bouche étant en lien avec le reste du corps, si une pathologie s’installe, elle peut avoir des conséquences sur d’autres organes et inversement certaines maladies peuvent favoriser des problèmes au niveau des dents et des gencives. 

Notre bouche abrite naturellement des milliards de micro-organismes. C’est le microbiote buccal. Plusieurs centaines d’espèces de bactéries protectrices et pathogènes vivent en équilibre. Mais si cet équilibre se rompt, les « mauvaises bactéries » prolifèrent et peuvent induire plusieurs maladies telles que la carie (en déminéralisant l’émail) ou la parodontite (en causant l’inflammation de la gencive qui peut mener à la destruction de l’os entourant la dent et sa chute).

Ces agents pathogènes peuvent voyager dans l’organisme et atteindre d’autres organes par le biais de la circulation sanguine, la respiration (inhalation), la digestion.
  • Dents cariées et sinus : Les racines des dents maxillaires sont à proximité des sinus. SI une infection dentaire atteint cette zone, l’inflammation peut se développer jusque dans la cavité sinusienne. Inversement, une sinusite peut entraîner des douleurs des dents maxillaires et une douleur dans cette zone peut parfois faire penser à tort qu’une dent est cariée. 
  • Abcès dentaire et septicémie : Une infection dentaire causée par des bactéries peut si elle n’est pas traitée rapidement, se propager au-delà de la dent. Dans un premier temps c’est l’abcès qui se manifeste par un gonflement de la gencive et de la joue. Puis, si les bactéries se multiplient et migrent dans tout le corps, elles peuvent entraîner une infection générale majeure qui est la septicémie. 

Parodontite et aggravation de certaines pathologies générales potentiellement graves : 

  • L’inhalation de bactéries pathogènes peut favoriser le développement de pathologies pulmonaires telles que la pneumonie. 
  • La propagation de ces bactéries et de molécules de l’inflammation peut contribuer à l’augmentation des risques cardio-vasculaires. De récentes études ont permis d’observer qu’en cas d’Accidents Vasculaires Cérébral, la capacité de récupération est affaiblie si le patient présente une inflammation chronique des gencives. 
  • Ces pathologies buccales sont également un facteur de risque de développer une inflammation cardiaque de type endocardite ou d’aggraver un diabète

Santé bucco-dentaire et grossesse 

Il est particulièrement important d’avoir une bonne santé bucco-dentaire pendant la grossesse. Tout d’abord parce que les changements hormonaux sont souvent synonymes de gonflement et de saignement des gencives. Une bonne hygiène quotidienne permet de limiter au maximum le risque que cette infection s’installe et évolue d’une simple gingivite vers une parodontite. Cette inflammation est associée à un risque augmenté d’accouchements prématurés, de prééclampsie (hypertension particulière pendant la grossesse) ou encore d’avoir un bébé de plus faible poids à la naissance.

Les études actuelles font également le lien entre parodontite et le développement de rhumatisme inflammatoire chronique (polyarthrite rhumatoïde), d’obésité ou de la maladie d’Alzheimer.

Plusieurs réflexes à adopter pour une bonne santé bucco-dentaire 

  • Avoir une alimentation équilibrée (éviter le grignotage, les aliments mous et sucrés et les sucres cachés dans les plats industriels),
  • Eviter la consommation de tabac, d’alcool et (autant que possible) les facteurs de stress,
  • Être attentif à son hygiène quotidiennement : se brosser les dents 2 fois par jour pendant 2 minutes minimum avec une brosse à dents souple et utiliser délicatement du fil dentaire et/ou des brossettes afin de brosser la gencive, les 3 faces accessibles de chaque dent et les espaces interdentaires, 
  • Consulter son dentiste au moins une fois par an pour un contrôle et un éventuel détartrage. Pour les patients diabétiques, un contrôle tous les 6 mois est recommandé. 
Et dès que possible si votre état de santé s’est dégradé, si vous avez un désir de grossesse ou si vous observez une gêne, un gonflement ou un saignement qui persiste plus de 7 jours malgré un brossage minutieux. Cela peut être le signe d’une carie, d’une gingivite, d’une lésion bénigne ou encore d’une lésion cancéreuse ; plus on intervient tôt, meilleur est le pronostic.

Sources

  • > Auteur : Dr Alice Baras, chirurgien-dentiste