Agir en cas d'infarctus

Conseils Santé | AVC/infarctus

Vous êtes victime de douleurs évocatrices d'infarctus du myocarde ? Vous êtes témoin de ces symptômes ? Un seul réflexe à avoir : appelez le 15 ou le 112 (numéro européen d’urgence)

massage

Au téléphone, le médecin du SAMU pose des questions pour évaluer l'état médical de la personne.

Si le risque d'infarctus est confirmé ou si le doute subsiste, une équipe médicale est envoyée sur place pour une prise en charge en urgence.

Si le risque d'infarctus est écarté, le SAMU peut solliciter un médecin de garde.

Agir en cas d’arrêt cardiaque

L'arrêt cardiaque est l'une des complications de l'infarctus du myocarde. Une fois de plus, c'est la rapidité d'intervention qui fait la différence.

Des signes qui ne trompent pas :

  • la victime perd connaissance,
  • tombe
  • ne réagit pas quand on lui parle ou qu'on la stimule
  • sa respiration est inexistante (sa poitrine ne se soulève pas) ou très irrégulière.

Trois gestes pour sauver une vie en cas d'arrêt cardiaque

massage

 

Si possible faire une formation de premier secours en amont pour connaitre les gestes qui sauvent. Trop souvent les personnes présentes ont peur de mal faire et ne massent pas alors que le massage précoce est un élément clef de la survie : il ne faut pas hésiter à masser, même si on n’est pas sûr de le faire correctement.