Infarctus du myocarde : les signes d'alerte

Conseils Santé | AVC/infarctus

Compte tenu de l’urgence médicale que constitue un infarctus du myocarde, il est nécessaire d'en connaître les signes d’alerte !

infarctus

Qu’est-ce qu’un infarctus du myocarde (ou crise cardiaque) ?

Le myocarde est un muscle puissant qui propulse dans le corps le sang contenu dans les cavités du cœur. Les artères coronaires peuvent s'obstruer lorsque du cholestérol (graisses) s'accumule, sous forme de plaques d'athérome, sur leurs parois.

L'infarctus du myocarde, appelé aussi « crise cardiaque », survient lorsqu'une plaque se détache, puis se déplace et s'immobilise dans une artère coronaire. Un caillot de sang se forme autour de la plaque et interrompt l'apport de sang, privant ainsi le cœur d'oxygène. Cela entraîne la destruction d'une partie plus ou moins étendue du muscle cardiaque.

Infarctus en France : les chiffres 

  • 80 000 infarctus et 12 000 décès
  • Mortel dans l’heure qui suit pour un patient sur 10
  • Taux de mortalité : 15 % dans l’année qui suit l’infarctus

Les signes d’alerte

Compte tenu de l’urgence médicale que constitue un infarctus du myocarde, il est nécessaire de connaître les signes d’alerte : 

  • Une forte douleur au milieu de la poitrine qui peut devenir oppressante (sensation de serrement, d’écrasement) ;
  • La douleur peut gagner le cou, la mâchoire, les bras ;
  • Elle peut s’accompagner d’essoufflement, de fatigue intense, de sueurs, de nausées, vomissements …
L’infarctus peut aussi être précédé de palpitations ou d’un malaise général dans les jours ou les heures qui précèdent.

Les symptômes sont variables selon les individus et volontiers atypique chez les femmes chez qui les symptômes respiratoires et digestifs sont fréquemment au premier plan. (voir article les spécificités féminines).

Il faut prêter attention à ces symptômes quand ils surviennent au repos ou au moindre effort, de façon non prolongée et répétitive. A ce stade, le muscle cardiaque n’est pas encore atteint : il est absolument impératif de consulter un médecin dans les plus brefs délais.