Quels aliments périmés peut-on consommer ?​

27 février 2019

Chaque année en France, 10 millions de tonnes d’aliments consommables partent à la poubelle. Pour lutter contre ce gaspillage, des associations et des géants de l’agroalimentaire ont publié un livre blanc afin  d’allonger les dates de péremption. En attendant l’examen de cette demande, intéressons-nous aux produits qui peuvent être consommés, même si la date limite est dépassée.

Dans leur livre blanc « Les dates de péremption, une idée dépassée ? », l’application Too good to go et l’association France nature environnement (FNE) émettent certaines idées pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Parmi elles, ajouter la phrase « Et aussi après… » à l’inscription « à consommer de préférence avant ». Et ce pour les produits les moins périssables, comme le café.

 

En attendant une éventuelle étude de ces propositions, quels produits pouvez-vous consommer sans risque ? Pour répondre à cette question, il faut tout d’abord distinguer 2 types de date :

1. La date de durabilité minimale (ou DDM). Elle est souvent remplacée par l’appellation « A consommer de préférence avant…». C’est un indicateur de qualité. Passée cette date, la denrée peut avoir perdu une partie de ses qualités spécifiques (goût…), sans pour autant présenter un risque ;

2. La date limite de consommation (ou DLC). Là il s’agit d’un indicateur sanitaire. Après cette date, il peut y avoir un risque pour la santé. Il convient donc de bien la respecter.

 

Parmi les DDM, on trouve :

Le lait UHT. Il peut être consommé jusqu’à 2 mois après la date de péremption. Mais une fois ouvert, il doit être bu rapidement ;

Les yaourts peuvent être mangés jusqu’à 3 semaines après la date limite ;

Le beurre et l’huile. Aucun risque sanitaire n’existe car les microorganismes ne se développent pas dans un corps gras. Pour limiter le rancissement, assurez-vous du bon état de l’emballage (pour le beurre) et privilégiez une bouteille opaque (pour l’huile) ;

Les produits secs, comme les pâtes, le riz ou les lentilles, conservables plusieurs années dans un emballage hermétique ;

Le café, le thé, les infusions en veillant à les ranger à l’abri de l’humidité ;

La confiture, une fois ouverte, doit être consommée dans les semaines suivantes ;

Le miel ne se périme pas;

Le sel, le poivre, les épices (en les conservant à l’abri de l’humidité) ;

Le sucre ;

La farine peut se conserver des années ;

Les conserves tant qu’elles n’ont pas d’aspect bombé ;

Les surgelés peuvent être conservés plusieurs mois après leur date de péremption, à condition de n’être jamais décongelés ;

L’eau en bouteille ne subit aucune altération;

Les boissons gazeuses. Le seul souci peut être une perte de bulles.

A noter : Pour les œufs, on parle de Date de Consommation Recommandée (DCR),fixée au maximum à 28 jours après la date de ponte.

 

Source : Livre blanc « Les dates de péremption, une idée dépassée ? » - DGCCRF, consultés le 12 février 2019

 


Partager cet article

Suivez nous

Suivez nous

facebook twitter